Navigation Menu+

Le fonctionnement d’un firewall

Un firewall est un instrument informatique nécessaire pour protéger les données d’un réseau. En français ce terme signifie pare-feu qui est une logiciel de protection d’un ordinateur notamment relié à l’internet, ou une logiciel de protection d’un réseau d’entreprise.

firewall.jpg

Pour assurer lesdites protections, les entrées sont filtrées, les sorties sont contrôlées et l’administrateur du réseau impose des règles pour que la politique de sécurité du réseau soit respectée en rapport au  firewall utilisé.

Les objectifs atteints par le filtrage IP

Le filtrage IP  empêche  tout accès n’ayant pas reçu une autorisation au préalable. Cependant cet empêchement ne doit pas gêner les accès autorisés. Le filtrage IP par Firewall permet la réalisation des testes du niveau du système de sécurité. Et enfin, il s’agit de maintenir, par le firewall, les mécanismes pour que la politique de sécurité soit appliquée avec sérénité et assurance. En résumé, les objectifs atteints par le filtrage IP  sont  la limitation d’accès, la sécurisation d’accès internet public, le filtrage gouvernemental, etc. Le filtrage peut être réalisé soit sur le poste client  soit chez le fournisseur d’accès internet ou sur un routeur d’un  service de réseau local.

Les facteurs qui compliquent l’installation d’un firewall

Pour installer un firewall, il est souvent nécessaire de protéger un réseau de l’intrusion. Le Firewall, par principe,  interdit les utilisateurs non autorisés d’accéder aux ressources matérielles et aux logicielles. A cet effet, nombreux sont les facteurs qui compliquent le firewall qui devra suivre un système de filtrage, par exemples l’accès asymétrique, les prérogatives particulières, les différents protocoles et services.

logiciels-pare-feu.jpg

Plusieurs logiciels pare-feu ou firewall  reposent sur la reconnaissance des adresses IP en rapport au système de filtrage dûment appliqué à deux  niveaux dont le filtrage utilisateur et le filtrage applicatif.  Ce dernier  permet un contrôle d’accès plus précis, tandis que l’autre plus proche du matériel s’avère plus rapide et plus facile à installer. Dans certains cas, et pour plus de sécurité, ces deux types de firewalls peuvent être combinés.